Comment faire du lait de chanvre?

 La recette d'un excellent lait protéiné végétal

La recette d'un excellent lait protéiné végétal!

Super simple, sain et rapide. On adore ça, non?

Le lait végétal est une bonne base pour de nombreux petits déjeuners mais il n'est pas toujours évident d'en trouver de bonne qualité. Ils sont souvent trop sucrés et assez chers. Ils contiennent parfois aussi des ingrédients indésirables tels les carraghénanes.

Les graines de chanvre sont une excellente source végétale de protéines. Elles contiennent les 9 acides aminés essentiels ainsi que beaucoup de fibres et de graisses oméga 3. Le lait de chanvre est donc idéal pour débuter la journée de manière complète.

La recette:

Les ingrédients

1 tasse de graines de chanvre décortiquées

3 tasses d'eau pure (filtrée ou minérale)

1 ou 2 dattes OU une cuiller à café de miel bio

quelques gouttes d'essence de vanille naturelle ou un peu de poudre de graines de vanille

1 pincée de sel de l'Himalaya

Comment faire le lait de chanvre à la maison?

Mettez tous les ingrédients dans le blender et mixez jusqu'à ce que le mélange soit onctueux. C'est prêt!

Si vous le souhaitez, vous pouvez filtrer le lait de chanvre avec un sac à jus / à lait végétal pour que ce soit plus liquide, mais, à mon sens, ce n'est pas nécessaire avec les graines de chanvre.

Vous n'avez pas de blender? Aucun souci, utilisez votre mixer sur pied.

Plus de recettes?

Inscrivez-vous à ma newsletter (clique) et vous recevrez un petit recueil de recettes saines, simples et rapides.

Déjà inscrit? Plus que quelques jours à patienter et l'e-book "24 recettes de petit-déjeuner pour changer de vie" verra le jour.

A bientôt,

Aline

Envie de recevoir plus d'articles et d'informations?

Inscrivez-vous à la newsletter!


Vos coordonnées restent confidentielles. Merci pour votre confiance.

Et si on se faisait plaisir pour les fêtes?

 Et si on se faisait plaisir pour les fêtes?

Peu importe que fêtiez ou non Noël et Nouvel An, je suis sûre que vous êtes bombardé(e) d'articles et de mails vous mettant en garde contre les excès caloriques et autres dangers culinaires de cette fin d'année.  La dépression hivernale, le taux de suicides et la surconsommation font la une et la fatigue de fin d'année s'installe.

Pourquoi tant de pression?

Et si nous laissions de côté les attentes, les croyances et les peurs?

Et si nous saisissions cette opportunité pour nous faire du bien? Que vous ferait-il plaisir de déguster? En quelle compagnie aimeriez-vous passer ces moments privilégiés? Que rêvez-vous de faire depuis longtemps? Que pouvez-vous partager? Faites une place à votre table, offrez un sourire, donnez ce qui ne vous sert plus. Cela ouvre la porte à la paix et à la gratitude.

Faites la place aux petits bonheurs. 

Prenez le temps de bricoler, de jouer, de chanter, d'être avec ceux que vous aimez ou de vous retrouver. Les fêtes sont un moment de partage mais l'hiver nous invite également à l'intériorité et au lâcher-prise. Transformez votre solitude en retraite. Cela peut donner des résultats magiques.

Peur de grossir?

Laissez la culpabilité, la honte et les remords au placard et mettez vos papilles en éveil. Visez la qualité et profitez-en pour satisfaire votre gourmandise. Que ce soit un moment de plaisir intense autour d'une table dressée avec soin. Ecoutez votre corps et prenez soin de lui, de sa vitalité. Dites oui à ce qui vous énergise et choisissez de laisser le reste de côté en toute sérénité. Je vous invite à lire l'article de ma collègue Gabriella: "Pour des repas de fêtes en toute conscience." et à partager ces quelques mots s'ils vous ont été utiles. A vos Facebook, Twitter et mails! Propageons de la joie tous ensemble.

Je vous souhaite un chaleureux Noël rempli d'amour et de délices et vous remercie pour votre présence et soutien. Du fond du coeur.

Aline

Pour les débutants en cuisine.

 les débutants en cuisine

Vous vous sentez perdu en cuisine? Vous avez régulièrement envie de balancer les casseroles par la fenêtre ou vous ne les sortez carrément pas du placard? Peur de mettre le feu à la cuisine?

L'organisation des repas vous semble trop compliquée? Pas le temps, ni l'envie, de vous y mettre?

Et pourtant vous aimeriez manger sainement ou servir de bons petits plats à toute la famille.

J'ai la solution pour vous! Le nouvel ouvrage de Taty Lauwers, courtière en régimes et avocate de l'alter-nutrition: "Je débute en cuisine nature".

Je ne vous en dis pas plus. Je vous laisse plutôt découvrir notre petite papote autour du sujet dans la vidéo ci-dessous.

Et cerise sur le gâteau, je vous donne la possibilité de gagner son livre. C'est par ici! Trois exemplaires seront distribués aux heureux gagnants.

Faites passer le mot et laissez-nous un commentaire!

photo credit: liber via photopincc

5 astuces naturelles pour de beaux cheveux

 5 astuces naturelles pour de beaux cheveux

1. Utilisez une brosse douce.

Mes préférées: les brosses italiennes Tek. Toutes naturelles, elles massent votre cuir chevelu et activent la microcirculation. Elles sont hypoallergéniques, antistatiques et absorbent l'excès de sébum tout en renforçant la racine de vos cheveux. Et en prime, elles sont très jolies et existent dans toutes les couleurs.

2. Préférez les shampooings naturels avec un label bio.

Les silicones et autres produits chimiques présents dans les produits de grande distribution abiment fortement le cheveu. Mes marques favorites: Logona et Urtekram. Il suffit d'en utiliser très peu. Envie de faire vous-même votre shampooing? Une superbe recette à l'argile ici.

3. Massez-vous le cuir chevelu.

Vous retrouverez du volume et vos cheveux pousseront plus vite en stimulant les racines.

4. Les meilleures huiles végétales pour vos cheveux:

l'huile d'argan, le beurre de karité, l'huile de ricin et l'huile de coco. A appliquer sur les longueurs. J'aime tout particulièrement le masque capillaire de Pranarôm aux huiles essentielles pour nourrir mes cheveux. Je vous renvoie également au blog L'Essentiel de Julien pour apprendre comment protéger vos cheveux pendant les vacances.

5. Des vitamines et des minéraux.

Les cheveux se nourrissent aussi de l'intérieur. Pour qu'ils soient en pleine forme, il leur faut tout un tas de micronutriments mais nous retiendrons surtout les vitamines B et le zinc. Une alimentation équilibrée avec suffisamment de protéines et une bonne hydratation. Pensez aux œufs, aux légumineuses, aux noix et graines, aux céréales complètes, au poisson, aux champignons, les huîtres et le foie. Pas trop d'alcool et un sommeil de qualité.

Et vous, quel est votre secret? Préparez-vous votre propre masque? Donnez-nous vos meilleures recettes!

Transmettez l'article aux copines s'il vous a plu et laissez-moi un commentaire ou vos questions.

Bonnes vacances,

Aline

 

 

Votre boulot vous tue?

Besoin d'un coup de main pour vous redonner du cœur à l'ouvrage?

Je vous invite à mon atelier "Combiner Carrière et Santé", le lundi 22 juillet à 17h30 à Bruxelles. En petit groupe, nous échangerons toutes nos idées autour du bien-être au travail. Au programme: des exercices pratiques et un tas de trucs et astuces que vous pourrez immédiatement introduire dans votre quotidien professionnel.

Objectifs: retrouver un maximum de plaisir au bureau, préserver votre énergie et améliorer votre santé. Je vous propose une approche nutritionnelle qui stimule votre dynamisme, des conseils d'hygiène de vie pour vous sentir frais et dispos, quelques points de stress et time management pour rester zen.

Envie d'en savoir plus? Cliquez ici!

Curieux de découvrir qui se cache derrière cette invitation? Lisez mon histoire.

L'atelier se donnera en version belge, bilingue français - néerlandais, dans un endroit particulièrement agréable dans le centre de Bruxelles (Rue de Laeken 95 - 1000 Bruxelles). Gares, tram, métros, bus et parkings à proximité. Je prévois de quoi nous hydrater et quelques grignotis et vous demande une participation de 20€.

Je me réjouis déjà de vous accueillir et de passer ensemble un bon moment. Invitez vos amis surchargés de travail, stressés, hypertendus et sympas! Et tous les professionnels qui veulent rester jeunes, beaux et actifs.

Pour réserver votre place, contactez-moi!

A bientôt!

Aline

Recette végétarienne rapide

Forêt de chou-fleur sur champ de caronnaise avec mont de quinoa bicolore et barquettes de tofu corsé.

Quelle tartine pour cette jolie assiette végétarienne de fin de weekend. Vite fait, sain et délicieux.

En voici cette recette végétarienne rapide.

Pour le chou-fleur, simplissime: il vous suffit de le laver et de découper les "arbres" (2min).

La caronnaise: épluchez et découpez en rondelles quelques carottes. Epluchez et découpez deux gousses d'ail. Faites cuire le tout cinq à dix minutes à la vapeur jusqu'à ce qu'elles soient tendres. Mettez le tout dans un blender ou robot ménager avec de la toute bonne huile d'olive VPPF, un peu de piment de Cayenne et de la noix de muscade. Diluez avec l'huile jusqu'à obtenir la texture souhaitée (13min).

Le quinoa bicolore: pendant ce temps, portez à ébullition deux tasses d'eau pure. Lorsque l'eau bout, versez-y une tasse d'un mélange de quinoa blanc et rouge et ajoutez-y un peu de bouillon de légumes (mon préféré est celui de la marque Morga que vous trouvez en magasins bio). Laissez cuire dix minutes à feu doux et laissez ensuite gonfler sur la plaque toujours chaude sans enlever le couvercle pendant cinq minutes. Assaisonnez avec un peu de sel et de poivre et un filet d'huile de colza. (15min)

Le tofu: choisissez un tofu un peu corsé et de bonne qualité (je choisis toujours la marque Taifun qui utilise des produits de l'agriculture biodynamique). Découpez-le en petits bateaux et réchauffez légèrement dans une poêle sèche sur feu très doux. (3 min)

Dressez une jolie assiette et décorez avec un peu de gomasio pour remplacer le sel et vous chargez en minéraux et du persil pour un max de fer et de vitamine C.

Voilà, en une petite demi heure votre repas est prêt. Dégustez en mâchant longuement et en rêvant à votre prochaine balade en forêt.

Testez la recette et laissez-nous un commentaire avec vos impressions et améliorations. Joignez même une photo si le cœur vous en dit!

Vos copines sont en manque d'idées dans la cuisine? Partagez l'article sur votre réseau social préféré.

Plus de recettes?

Vous pouvez télécharger un recueil de recettes saines, rapides et faciles en cliquant ici! C'est GRATUIT.

Bon appétit,

Aline

Une belle peau grâce aux huiles végétales.

 Une belle peau grâce aux huiles végétales.

Le liquide doré dont je vous parlais les semaines écoulées dans Mon gras, Quelles graisses dans mon assiette?, et l'article sur les oméga-3, est aussi excellent pour vous donner la peau dont vous rêvez.

Les huiles végétales nous offrent des tas de propriétés cosmétiques.

Peau grasse ou mixte? Massez doucement votre visage avec de l'huile de jojoba matin et soir. Rapidement absorbée, elle permet de se maquiller et ne brille pas! Peau sensible? L'huile d'amande douce. Peau sèche? Huile d'argan ou de germe de blé. Manque d'éclat? Pensez à l'huile de noyau d'abricot, à appliquer avant le coucher. Et enfin les peaux matures pourront grandement bénéficier de la "Rolls Royce" de huiles végétales: la rose musquée du Chili. Mmmm. Ca fait déjà rêver.

Et mesdames, surtout si la ménopause vous tourmente ou que le syndrome prémenstruel fait ressortir votre diable intérieur, testez l'huile d'onagre en capsules. Veillez à respecter la posologie et prenez-les aux repas. Vos hormones et votre peau vous remercieront.

Bien sûr, la base reste toujours la même: impossible d'avoir une belle peau naturelle sans la nourrir de l'intérieur par une riche variété d'aliments frais de qualité et d'arroser tout ça d'eau pure.

Transmettez aux copines et laissez-moi un "like" si ce post vous a plu. Chouchoutez-vous!

A bientôt,

Aline

Les oméga-3 - kézako?

 Les oméga-3
Vous en entendez parler partout. On les rajoute à votre margarine (berk) et à vos oeufs mais à quoi servent-ils au juste ces fameux oméga 3?

Pourquoi sont-ils si utiles?

Je vous propose de découvrir un superbe article de lanutrition.fr ci-dessous. Une référence!

N'oubliez pas que les meilleures sources restent les sardines, les harengs, les anchois, l'huile de lin et l'huile de noix. Pensez-y en composant vos menus.

Et vous, prenez-vous des suppléments en oméga 3? Quelles différences constatez-vous?

Si vous avez des questions, laissez-les dans les commentaires et si cet article vous plaît, partagez-le!

Les oméga-3 - Les oméga-3

Quelles graisses dans notre assiette?

 Quelles graisses dans notre assiette?

Je vous l'avais promis dans mon message précédent, "Mon gras", cette semaine je vous donne quelques tuyaux sur cet or liquide qui embellit nos assiettes. Vous l'avez compris maintenant, toutes les huiles ne se valent pas.

Alors quelles graisses choisir?

Pour la cuisson, je vous recommande l'huile d'olive (sans la faire fumer!) ou l'huile de coco vierge. L'huile de palme non hydrogénée ferait également très bien l'affaire mais de nombreuses controverses écologiques l'entourent. A vous de juger. Pensez à arroser tous vos plats, après cuisson, d'une généreuse cuiller à soupe d'une belle huile végétale bio vierge de première pression à froid. Que de qualificatifs, n'est-ce pas? Chacun d'eux est d'une importance cruciale cependant sous peine de contre-effet. Partez en exploration au magasin bio du coin. Quelques grandes surfaces en mettent également à votre disposition, lisez les étiquettes! Offrez ces petites gâteries à votre corps, il vous en sera reconnaissant et vous en constaterez rapidement les bienfaits sur votre peau. Adieu sécheresse! Je vous recommande bien entendu l'huile d'olive, que vous connaissez déjà, mais aussi l'huile de colza, de lin (à consommer très rapidement car elle s'oxyde très vite), l'huile de cameline, l'huile de noix, l'huile de germes de blé (plein de vitamine E si rare de nos jours) et l'huile d'argan. Conservez-les au frigo, à l'exception de l'huile d'olive, pour préserver toutes leurs propriétés. Vous pouvez les mélanger et créer vos cocktails personnalisés et surtout surtout, variez un maximum.

Si ces informations vous ont intéressé, partagez-les et laissez un commentaire!

Bonne découverte,

Aline

Mon gras

 A quoi servent les acides gras de qualité?

  Et non, ce ne sont pas nos poignées d’amour qui sont à l’honneur en cette semaine de Saint-Valentin mais le cadeau que nous pouvons faire à notre organisme en lui donnant les acides gras dont il a tant besoin !

Acides gras serait la façon orthodoxe d’appeler les graisses que nous ingérons. Il en existe plusieurs catégories : les saturées, les mono-insaturées, les polyinsaturées et les graisses trans. Je vous donnerai de plus amples informations sur ces différentes catégories au fil des semaines à venir. Je vous parlerai également des acides gras essentiels, omégas 3 et 6, mais je garde encore un peu le suspense.

 

Aujourd’hui, attaquons-nous plutôt aux croyances généralement répandues sur le gras.  Les graisses nous rendraient gras. On est ce qu’on mange, non ? Pas tout à fait exact. Les graisses trans sont une catégorie à part, mais l’ingestion de « bonnes graisses » (nous en parlons la semaine prochaine !), en quantités importantes, associé à un régime pauvre en glucides, favorise en réalité la perte de poids. Combinaison fatale : graisses (surtout trans) et taux élevé de glucides. Pensez aux viennoiseries, plats préparés ou autres pâtes à tartiner chocolatées. Et bien sûr, la mesure est en tout….

A quoi servent les acides gras de qualité ?

-        A nous donner de l’énergie. Surtout pour les efforts de longue durée.

-        Au transport des vitamines A, D, E, K. Il ne nous sera donc pas possible de les assimiler correctement sans un apport suffisant en acides gras.

-      Au bon entretien et à la souplesse de la membrane de nos cellules.

-      A pas mal de processus métaboliques (le cholestérol est par exemple un précurseur hormonal).

-      À ajouter de la saveur à tous les autres aliments.

-      A lubrifier notre tuyauterie.

Pas d’organisme bien huilé sans acides gras donc.

Quelques graisses que vous pouvez éliminer sans complexe de votre assiette : les engraisseurs (viennoiseries, barres chocolatées, pâtes à tartiner), les fritures, les graisses hydrogénées (contrôlez les étiquettes), les margarines, les produits light (produits totalement transformés dans lesquels sont ajoutés des édulcorants de synthèse pour pallier le manque de saveur).

Dans les semaines à venir, je vous indiquerai donc quelles sont les graisses « saines », comment les reconnaître, les conserver, les cuisiner ou non et leurs propriétés. Nous aborderons aussi le cholestérol.

Laissez-moi toutes vos questions à propos de ce vaste et passionnant sujet dans les commentaires et partagez l’article s’il vous a plu.

A votre santé !

Aline